Cipâte Acadien

Joyeuses Fêtes à tous!

cipate

Le repas de Noël en Acadie c’est sacré: Le fameux cipâte à la viande ! Cette année, je me suis décidée à le faire dans ma mijoteuse… j’avais peur que la croute ne brunisse pas, mais non!! Elle est devenue d’un beau brun! Voici la recette (à peu près, je cuisine souvent au pif!) :

  • 1 lb de porc
  • 1 lb de boeuf
  • 1 lb de poulet
  • Un gros bol de pommes de terre coupées en carrés de 2cm environ
  • 1 gros oignon
  • ½ livre de lard salé (ou des lardons)
  • 1/2 enveloppe de soupe à l’oignon, ou deux cubes de soupe au boeuf
  • 1/2 tasse d’eau
  • Sel et poivre au goût, All spices (4 épices)

Les quantités sont variables, dépendamment de la grandeur de votre mijoteuse… l’important c’est d’avoir plusieurs sortes de viandes: boeuf, porc, poulet, chevreuil, lièvre, biche, orignal, etc…. (ce que vous préférez)

Couper la viande en cubes, mettre dans un grand bol et y mélanger les oignons coupés en morceaux. Saler, poivrer et mettre au frigidaire pour la nuit.

Le lendemain, couper les patates en morceaux. Les laver et les mettre de côté.

Dans la mijoteuse, déposer au fond le lard salé coupé en morceaux (ou les lardons). Y déposer une couche de viande, puis mettre une couche de patates, rajouter une couche de viande et mettre le reste des patates. Vous pouvez saler et poivrer entre chaque couche, au goût.

Mélanger l’enveloppe de soupe à l’oignon et l’eau (ou les cubes de boeuf) et verser sur le mélange. Il ne faut vraiment pas mettre beaucoup d’eau car la viande en cuisant perd de l’eau et vous vous retrouverez avec beaucoup trop d’eau dans votre cipâte. Si ça vous arrive, sortez le plat en grès de votre mijoteuse en fin de cuisson et mettez le au four sans le couvercle pour évacuer le bouillon en trop.

Pour la pâte:

  • Farine tout usage
  • 2 c. à table de beurre
  • 1 c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
  • Sel
  • Eau froide

Mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel, rajouter grossièrement le beurre, mélanger à l’eau et abaisser la pâte à l’aide d’un rouleau à pâte. La découper en rectangles et mettre sur le cipâte en les superposants légèrement. Laisser un trou au centre pour laisser évacuer la vapeur.

Pour la cuisson:

Mettre la mijoteuse sur HIGH pendant 1h, et ensuite la baisser sur LOW pour 6H… comme dit plus haut, s’il y a trop de bouillon vers la fin de la cuisson, transférez votre plat en grès dans le four, sans le couvercle, et laisser évaporer le bouillon en trop.

A servir chaud (ou même réchauffé, c’est encore meilleur) avec de la gelée d’atocas, des betteraves vinaigrées ou de la coleslaw.

Soyez assuré que vous aurez assez de cipâte pour nourrir une dizaine de personnes, car c’est un plat assez lourd.  Personnellement, j’en gèle toujours pour en déguster plus tard. Bon appétit!

Publicités

15 réponses à “Cipâte Acadien

  1. Pingback: Canadienne dans les Alpes » Joyeux Noël à tous!

  2. Eh la doucement…..un cipate acadien? Absolument Pas. Le cipate est un plat du Quebec.

    Ne en Acadie et fin gourmet…jamais vu ou entendu parle d’un cipate acadien. Quelle idee saugrenue et fantaisiste.

  3. Et bien mon cher tu devrais sortir de ton village plus souvent, je suis acadienne et on en mangeait à tous les Noël! 😉

  4. Super idée de la faire à la mijoteuse!!
    On sait que la cuisson demande de surveiller la quantité de liquide et à la mijoteuse il y en a pas de problème.

    bye

  5. Hum ça l’air délicieux, je me doutais qu’il y avait de l’acadien là dedans!
    Bravo.

  6. Pour la recette de pâte pour couvrir le cipâte, combien de farine doit-on utiliser ?
    <merci de me répondre

  7. 2 tasses je pense Denise

  8. La cipâte est acadienne, québécoise, amérindienne… Ça dépende de qui la fait. On la trouve partout au Québec, surtout au Lac Saint-Jean, dans Charlevoix et sur la Côte-Nord. Les pêcheurs en faisaient une au poisson, la Sea Pie egt les Innus, le shipai avec le uiash tapateu, le pâté à la viande. L’erreur la plus frééquente, la faire trop sèche par manque de bouillon…

  9. Je suis d’avis avec P. Robichaud: mes amies acadiennes ne connaissent pas le cipâte. C’est une adoption des Québecois.
    Les poutines rapées sont purement acadien.

  10. Stéphane Doucet

    Ma famille est purement acadienne, j’ai grandi avec ma grand-mère Délima Gallant…Le cipâte acadien existe et est une priorité dans les bouffes de rassemblement familiaux..La particularité et que le cipâte acadien a vraiment six pâtes contrairement au cipaille québécois…Mon père de descendance québécoise ne connaisait pas ce plat..il me vient de ma grand-mère acadienne de l’ile du prince Édouard…

  11. C’est drôle comment certains endroit s’approprie un plat… J’ignore d’où provient le cipâte, une chose est sure, au Quebec, on s’obstine encore a savoir c’est quoi une toutière… Qui donc a raison? Pour ce qui est de la provenance du Cipâte, il y a des acadiens au Québec soit dit en passant…

  12. Eh là Robichaud, j’ai rarement vue un/e Québecois/e vouloir s’approprier si vite de quelque chose d’origine anglo (sea-pie=cipaille). De toute façon, peu importe l’origine du plat, l’important est de partager ces merveilleuses recettes pour que tous puissent les savourer. Partageons donc entre voisins hein?

  13. Claude de Hearst

    C’ est pas juste un plat québécois ou acadien mais aussi franco-ontarien hey oui meme en ontario français mais peu importe l origine tant qu il y auras des CANADIEN-FRANÇAIS il y aura du cipate ou cipaille sur les tables dans le temps des fetes et a longueur d année

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s